frendeitptrues

Tables rondes

Table ronde: La décolinisation / Afrique

Connaissance de l’histoire comme condition de la décolonisation des esprits

Débat précédé de la projection de Pages Cachées (“Pagina Nascote”) de Sabrina Varani l 52’

La colonisation de l'Ethiopie par l'Italie mussolinienne, vue au travers des recherches entreprises par une jeune femme qui prend connaissance du passé colonial de son père.

"La fin des empires coloniaux" pour reprendre l'intitulé d'un "Que sais-je" fameux (par Hubert Deschamps) n'a pas signifié la fin de la colonisation, car celle-ci avait affecté (infecté?) tous les secteurs de la société et irradié les esprits pour des décennies. Ainsi, il faut décoloniser, après les territoires, les institutions, la langue, les esprits, l'histoire. Si Hegel prétendait que "les peuples et les gouvernements n'ont jamais rien appris de l'histoire", nous pensons, au contraire, que seule une connaissance approfondie du passé colonial, n'éludant aucune question, si douloureuse soit-elle, peut permettre une véritable décolonisation, proligère d'une authentique des peuples.

Synopsis : Entre le passé colonial italien et l’actualité caractérisée par les grandes migrations, pour «Tous sauf moi», son dernier roman, l’écrivaine Francesca Melandri mène des recherches d’archives en Italie et en Éthiopie. En écoutant les témoignages et en affrontant les oublis collectifs de la mémoire et du fascisme en Italie, elle découvre que son père a une histoire différente, voire surprenante, de celle qui a toujours été racontée en famille.

Intervenants : Elikia M'bokolo (historien congolais), Kalvin Soiresse (militant CMCLD (Collectif Mémoire Coloniale et Lutte contre les Discriminations))

Modérateur : Julien Truddaïu (membre actif du CEC (coopération par l’Éducation et la Culture))

Rédactrice : Lidi Pagniet

Invitées : Sabrina Varani (réalisatrice italienne du documentaire Pages Cachées)  

Samedi 7 septembre 2019, 15h00, IECA

Institut Européen du Cinéma et d’Audiovisuel

Table Ronde: La réconciliation / Corée

Projection du court-métrage de Jéro Yun : Hitchhiker, 29’, suivie d’une table ronde sur la thématique de la réconciliation.

Intervenants : Jéro Yun, réalisateur coréen (sera présent par skype) et Pierre-Olivier François, documentariste Modératrice : Esther Mikuszies, directrice du Goethe Institut de Nancy.

Ce temps d’échanges permettra d’affiner le propos et la connaissance que l’on peut avoir de l’histoire coréenne. Les deux intervenants ont tous deux largement travaillés ces questions et à travers leurs regards distanciés et savants ils nous permettront d’appréhender ces questions.

La complexité de l’histoire coréenne et des relations qu’entretiennent aujourd’hui Corée du Sud et Corée du Nord, sont des questions largement abordées à travers le focus des films coréens sélectionnés au festival.

Le documentaire en deux parties de Pierre Olivier François Corée, la guerre de 100 ans est programmé vendredi 6 septembre à 16h30 au Pôle image.

Documentaires et un long métrage de fiction de Jéro Yun et d’autres films de Corée du Sud (Where can I stand de Kim Young-Nam, After my death de Kim Ui-Seok et deux sélections de courts métrages) sont diffusés en salle (pages 38 à 42) ou en plein air (page 11).

Jeudi 5 septembre 2019, 18h00, Goethe Institut

Goethe Institut